Il était une fois dans le jardin de l'Audiovisuel, c'est-à-dire au pays des diamants, un monde de l'écran, de l'interface et du dédoublement. Le terrain de jeu du miroir, de la télévision, de la réalité virtuelle, des nouvelles technologies, des réseaux, de l'illusion, du délire, des psychotropes : un monde cyberdiamant.

Cinépuzzle est un jeu. Une boîte pleine de petits morceaux de films : vous en faîtes vos histoires en les racontant à la boîte…

 


Enjeux
Cinépuzzle s’est imposé comme plateforme pour atteindre le premier niveau de développement opérationnel de l’intelligence artificielle. Il correspond aux fonctionnalités nécessaires et suffisantes du premier noyau logiciel, donc une visibilité des résultats à plus court terme. Donc il permet d’ouvrir très tôt le projet aux productions de ses collaborateurs, en permettant de prendre en charge une gamme de contenus et de projet d’auteurs plus étendue.
Actuellement Cinépuzzle est - techniquement et institutionnellement - le sas de Shakespeare Machine.