Shakespeare Machine est une plate-forme de recherche, qui produit parallèlement des objets, des situations et des outils audiovisuels.
Cinépuzzle est un jeu. Une boîte pleine de petits morceaux de films : vous en faîtes vos histoires en les racontant à la boîte…
James Bond Shaker
Mr Bond appartient à chacun d’entre nous.
Contes Merveilleux Russes de nouvelles fables, flexibles, non linéaires, ouvertes, labyrinthiques.
CostumeGris est un long métrage numérique, c’est le film laboratoire de Shakespeare Machine.

Pupitre Magique la petite boîte à images palpite...

jppclub


ARTICULATION

P R O J E T

CostumeGris

Cinépuzzle

Voir des
films etc

 

 

 

Etrangement seuls
roman

Sharemonsieur #2, #3, #4, #5 Films préparatoires

10000 bornes
jeu de cartes

25min
film

Shakespeare machine est un dispositif et un outil de création, de production, et d’exploitation de matière audiovisuelle, initié par Jean Pascal Princiaux en 1989. Ce projet déplace les notions d’auteur, de producteur et de spectateur, pour instaurer une nouvelle situation de langage et d’écriture mettant en jeu notre rapport au sens, pour fournir des moyens d’action dans l’environnement actuel : l’hyperfilm.
C'est un assistant à l’écriture audiovisuelle qui traduit un texte en séquence de film, une passerelle sémantique entre le langage naturel et l’image en mouvement

Shakespeare machine implique une dizaine de personnes, dont un noyau de cinq.
Ce projet a conduit, durant la phase de recherche, à la production de nombreux objets : Court-metrages ShareMonsieur 1 à 5, roman Etrangement seuls, fauteuil de consultation, ainsi qu’au tournage de séquences pour le long métrage CostumeGris.
 

Actuellement, nous expérimentons sur deux objets : le film CostumeGris et Cinépuzzle. Ces deux plans nous permettent de mieux cerner les problèmes sémantiques pris en charge par notre système et d’atteindre le premier stade de développement opérationnel de cette l’intelligence artificielle : Shakespeare machine comprend ce qu’on lui dit…

Démonstration, au stade maquette, galeries Michèle Chomette & éof, Paris, printemps 2007


Introduction

Des briques de langage